• Prélude Op 28 N°6 de Frédéric Chopin

     

    J'aime énormément ce morceau et j'ai pris beaucoup de plaisir à l'apprendre.

    La main gauche joue la mélodie, la main droite doit se faire assez douce pour ne pas étouffer la main gauche.

    La difficulté est de jouer doucement mais pas trop quand même.....il faut aussi que cela soit audible !!!arf

    L'idée, bien sur, est d'interpréter ce prélude avec sentiment, ce que j'ai essayé de faire, et pour cela j'ai mémorisé la partition.

    Bonne écoute smile

     

    HISTOIRE

    J'ai fait quelques recherches sur l'histoire de ce prélude.

    J'ai trouvé un article très intéressant sur  ce site  www.coindumusicien.com/ , j'ai fait un copié collé du début de l'article.

    Voici  le lien si vous voulez en savoir plus sur chaque prélude  :  COIN DU MUSICIEN

    Les 24 préludes : analyse

    Ils ont été composés approximativement entre 1836 et 1839 et pour l'essentiel, avant l'arrivée à Majorque . Ce qui peut surprendre à la première écoute, c'est la très grande brièveté de la plupart d'entre eux : la moitié n'excède pas la minute, certains n'atteignant même pas 30 secondes. C'est tout simplement qu'en quelques mesures, ces préludes ont tout dit, sorte d'instantanés musicaux où règne le demi-mot. Et quand d'un prélude surgit un thème, Chopin prend bien garde de le délimiter et de ne pas le développer. Parfois même, le thème est tout bonnement absent.

    Ce qui apparaît, par contre, de manière très claire, c'est l'univers complet que forment 
    ces 24 préludes, et ce, pour plusieurs raisons.

    Il suffit, pour s'en convaincre, d'examiner les tonalités successives : 
    chaque prélude en tonalité majeure est suivie d'un prélude dans la tonalité mineure correspondante (voir " théorie " dans " le coin du musicien ") et  ainsi, partant de ut majeur (aucune altération), on escalade d'abord tous les dièses un par un. Les 6 dièses atteints (prélude 13), ce sont les bémols qui suivent (prélude 14 avec 6 bémols), en en perdant un à chaque fois jusqu'à la tonalité ré mineur du prélude 24 (un seul bémol).

    Et c'est cet enchaînement de " tons voisins " qui crée avant tout la cohésion de l'œuvre rendant tous ces préludes indissociables les uns des autres.

    Mais ce n'est pas tout : d'un prélude à l'autre, c'est tout le monde musical de Chopin qu'on traverse, non pas que ses œuvres nous imposent des images précises, mais plutôt parce qu'elles nous permettent de pénétrer dans les pensées intimes de leur auteur.

    On peut même dire qu'on y retrouve sous une forme concentrée des nocturnes, ballades, scherzos, études ou mazurkas.

     

     

     Voici les 24 préludes 

     

     

    « Le seigneur des anneaux (la comté)Hello !!! »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Avril 2015 à 16:13

    Il est joli, ce prélude. Je ne le connaissais pas. Bravo Caro, c'est très bien joué ! cool

    2
    Dimanche 26 Avril 2015 à 18:17

    Merci Pianosh smile

    3
    Lundi 27 Avril 2015 à 10:33

    Il ne doit pas être facile à jouer et encore moins à interpreter. Très très joli moment passé à t'écouter. Vraiment bravo

    4
    NaFille
    Lundi 27 Avril 2015 à 10:55

    Très joli!! Tu l'interprètes très bien je trouve!!

    5
    Lundi 27 Avril 2015 à 21:06

    Merci bp à vous 2,  ca m encourage..... yes

    6
    Mercredi 29 Avril 2015 à 13:55

    Très beau ce prélude que je ne connaissais pas moi non plus. J'aime beaucoup ta MD légère, toute en délicatesse qui laisse vraiment la place à la mélodie MG. Bravo à toi ! Je n'étais pas passée depuis longtemps.. que de progrès ! cool

    7
    Jeudi 30 Avril 2015 à 09:13

    Merci gaelle smile

    8
    lamisol
    Dimanche 3 Mai 2015 à 09:24

    Superbe ce prélude de Chopin; je l'écoute en boucle ce matin; il va parfaitement avec mon état d'âme ! Que c'est beau ! il touche au plus profond ! tu le joues avec tant de douceur qu'il apaise, il n'attriste pas, il rassure ! merci ! Un vrai plaisir de t'écouter.... et d'entendre....les émotions !

    9
    Mercredi 6 Mai 2015 à 18:55

    Merci beaucoup,  ça me touche !yes

    10
    Samedi 9 Mai 2015 à 04:39

    C'est un très joli chant à la MG et celle-ci est nettement dominante. Bravo Karo! Bien joué. 

    11
    Samedi 9 Mai 2015 à 14:07

    Merci girafelle d'être venue m'écouter, ça me fait toujours plaisir !

    12
    Samedi 23 Mai 2015 à 14:25

    Merci Kroline de combler nos lacunes avec ton article sur une partie de l'oeuvre de Chopin. Je ne connaissais pas non plus ce prélude, très beau mais qui doit être difficile à maîtriser ! Tu nous en fait une belle interprétation. Bravo !cool

    13
    Samedi 23 Mai 2015 à 18:23

    Merci Odile smile, la difficulté a été de l'interpréter en jouant parfois très doucement, c'est plus difficile de jouer délicatement que fort !

    14
    Jeudi 28 Mai 2015 à 19:44

    Je découvre ce prélude de Chopin.  Tu le joues à merveille et la MG qui joue la mélodie cela doit être difficile à maîtriser.  Le classique est nettement plus difficile que les morceaux de la méthode Colin.

    Félicitations K.roline

    15
    Vendredi 29 Mai 2015 à 11:39

    Merci Rose, c'est vrai que le classique est plus difficile mais la méthode 'Colin' nous donne des bases qui nous permettent  par la suite de pouvoir jouer de nombreux morceaux, c'est, en fait,  une autre approche !smile

    16
    Dimanche 31 Mai 2015 à 19:19

    Quelle belle interprétation!.... Jouer la mélodie de la main gauche ne doit pas être une mince affaire au début!..... Tu as su y mettre beaucoup de sentiment. Bravo K.roline!!!!

    Et merci pour nous avoir fait profiter  des recherches que tu as faites. J'en ai profité pour écouter les 24 préludes joués par ce  pianiste talentueux. C'est impressionnant!.........

    17
    Lundi 1er Juin 2015 à 09:19

    Merci Suzy smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :